Qui sommes nous?

 
Achim Becker

Prendre un chemin au Sénégal qui est exempt de déchets plastiques: voilà mon rêve très personnel.  Et fournir à un grand nombre de personnes les outils pour construire quelque chose de nouveau.

Au printemps 2019, lors de mon premier séjour au Sénégal, une image s’est gravée dans ma mémoire:  à Kaffrine, j’ai parcouru tous les jours à pied le chemin entre mon hôtel et les champs de la ferme biologique d’un ami.   Ce chemin était longé par une quantité incroyable de déchets plastiques. Des animaux broutaient parmi ces déchets et allaient plus tard servir de nourriture aux gens. 
Cette image m’a profondément touché et ne m’a plus lâché. J’ai compris rapidement que quelque chose devait changer.


J’ai travaillé plus de 25 ans chez un grand groupe de logiciels allemand (SAP). Cette entreprise s’occupe très bien de ses collaborateurs. J’y ai travaillé dans la consultation des clients et dans le développement de la gestion des produits.  J’y ai appris comment on crée des produits, comment on les commercialise sur le marché et comment on identifie les bons groupes-cibles. J’ai acquis beaucoup de connaissances sur la nature des start-ups et j'ai appris à connaître personnellement comment on procède et apprend à partir des expériences pratiques.

Depuis quelques années, j’éprouve le désir de « rendre aussi quelque chose à la société ». Une lettre de notre filleule Awa du Sénégal, dont nous nous occupons grâce au « Plan International » m’a finalement décidé à m’engager activement moi-même. J’ai beaucoup lu à propos du Sénégal. Mais les livres et les ressources Internet ne suffisaient pas. J’ai très vite compris: pour vraiment décider de ce que je voulais faire, il fallait que je sois sur place. Pour cette raison, au printemps 2019, j’ai voyagé pour la première fois au Sénégal pour apprendre à connaître le pays et ses habitants. En trois semaines et demi, j’ai très vite fait un nombre incroyable de nouvelles connaissances. Et j’ai trouvé de nouveaux amis. Ils m’ont permis d’atterrir tout en douceur dans une culture étrangère. Merci, Cheikh, Chris et Tapha! J’ai pu également rencontrer notre filleule et ce fut une expérience inoubliable.

En plus des contacts, des relations et des amitiés durables, une autre image s’est gravée dans ma mémoire : les montagnes de déchets plastiques tout au long de mon chemin. C’est exactement cela que j’aimerais changer grâce à « Aventurin Waste ».

Un jour, je prendrai le chemin de mon hébergement près de Tapha jusqu’aux champs de Chris sans tous ces déchets!

Utiliser mes connaissances et mon expérience dans le domaine de la gestion des produits sera d'une part une réussite pour moi chez Aventurin Waste.   D’autre part, je transmettrai ces connaissances à d’autres personnes qui souhaitent construire quelque chose de nouveau ou qui souhaitent simplement, avec des moyens limités, transformer leurs idées en solutions durables.  Avec Aventurin Waste, j'aimerais réaliser cela. Les deux côtés de la même médaille, Aventurin One...

 
Sabine Geith

Mon rêve très personnel s’est déjà réalisé il y a de nombreuses années. Je suis une personne libre et je vis dans un pays où je peux me développer librement et façonner ma vie dans la prospérité et la santé.

Ça n'a pas toujours été le cas. Je suis née dans une dictature en Ex-RDA. Nous n’avions pas le droit de dire notre opinion politique, d’exercer la profession que nous souhaitions et de voyager dans d’autres pays. Cette expérience m’a profondément marquée..

 

J’ai eu de la chance, lors de la chute du mur de Berlin, j’étais jeune et j’avais ma vie devant moi.  Depuis, je suis consciente que cette chance n’est pas donnée à tout le monde. Pouvoir mener une vie digne, humaine, heureuse et autodéterminée dépend énormément de l’endroit où l’on voit le jour sur cette terre.

J’ai pu passer le baccalauréat, faire des études d’histoire de l’art, d’archéologie et d’égyptologie, de même que des études de gestion d’organismes culturels et sans but lucratif. Grâce à mon expérience professionnelle de plus de vingt ans dans le domaine des institutions culturelles et à but non lucratif, j’ai appris à inspirer les gens, à réaliser avec succès des projets à partir de bonnes idées même dans des conditions difficiles et à rendre l’impossible possible.

J’aimerais transmettre cette chance à d’autres. Au Sénégal, les gens à la campagne ne peuvent pas échapper non plus à la spirale de leur dure vie quotidienne.  « Aventurin Waste » aimerait y changer quelque chose. Nous aimerions donner du travail au jeunes femmes en particulier, lequel est rémunéré de façon équitable et qui leur donne des perspectives et des libertés pour une vie meilleure.  Nous aimerions résoudre l’immense problème des déchets plastiques qui affecte considérablement la nature et menace la santé des gens et des animaux pour les générations à venir.

Avec « Aventurin Waste », je désirerais aider les gens au Sénégal à mener une vie plus autonome dans un pays exempt de déchets plastiques. Je crois que: si les gens peuvent paisiblement faire tomber un mur, ils peuvent aussi résoudre ensemble le problème des déchets plastiques!

Contact

Aventurin One

Achim Becker

Hauptstraße 5

66879 Reichenbach-Steegen, Germany

​​

Impressum

Data Privacy​

  • LinkedIn Social Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2019 - 2020 by Aventurin One